Coders4Africa : des développeurs pour l’Afrique

Après plusieurs semaines (3) de vacances qui m’ont permis de me ressourcer et de me reposer, j’ai décidé pour cette année 2012, d’accroitre mes participations communautaires, surtout en faveur de l’Afrique.
C’est pourquoi j’ai décidé de rejoindre l’initiative Coders4Africa (C4A).

Coders4Africa est la source principale d’accès gratuit aux formations de haute qualité et de certifications pour les programmeurs et développeurs d’origine africaine dans les principaux domaines technologiques et plates-formes qui dominent présentement l’industrie du développement logiciels.

L’objectif principal est de former gratuitement 1000 développeurs d’applications en Afrique d’ici 2016.

Pourquoi Coders4Africa ?

Coders4Africa a pour objectif de contribuer concrètement et efficacement au développement du capital humain en Afrique, ou le développement du capital humain dans la technologie est indispensable, à la réduction de la pauvreté et le développement des économies.

Nous pensons que cela constitue un facteur important de développement pour chaque nation. Nous sommes tenus de créer un réservoir de travailleurs africains hautement qualifiés dans l’industrie de développement de logiciels pour agrandir la part des revenus du travail et contribuer ainsi à une répartition plus équitable des revenus. Enfin, créer un cadre idéal de communauté de développeurs pouvant partager le savoir et si possible le transférer aux générations futures.

Quelle est l’étape suivante

En outre, nous prévoyons Coders4Africa comme l’organisme qui produit et met en valeur les ingénieurs et développeurs de logiciels africains qui aspirent à la compétitivité sur le marché mondial.
Coders4Africa projette de révolutionner la main-d’œuvre africaine pour rivaliser avec celle des pays émergents dans le domaine de la technologie d’ici les prochains 5 ans.

Je rejoins la communauté en tant que « Technical Manager Cameroon chapter » et ma première mission avec l’aide des autres membres de l’équipe sera d’organiser le premier événement développeurs C4A pour le Cameroun.

Malgré la passion et l’enthousiasme qui nous anime, nous disposons actuellement de très peu de ressources et avons besoin de la participation des développeurs africains.

N’hésitez donc pas à rejoindre l’initiative pour que tous ensemble, nous essayons de contribuer au développement du capital humain en Afrique.

Le site du projet : http://www.coders4africa.org

6 réflexions au sujet de « Coders4Africa : des développeurs pour l’Afrique »

  1. Salut, nous serons heureux de te compter parmi nous. Pour l’instant, les formations seront essentiellement en Français et en Anglais. De plus, elles seront adaptées en fonction des réalités de chaque localité. L’idéale comme tu le soulignes aurait été de les faire dans une langue africaine. Mais hélas, très peu de langues africaines sont prises en compte par les ordinateurs. C’est à nous de changer cela, tu me le diras. C’est pourquoi je crois que nous allons intégrer cela dans notre Roadmap pour l’avenir. Merci pour l’intérêt que tu accordes à cette initiative.

  2. Bonne initiative et merci de nous présenter cette initiative positive en faveur du continent berceau de l’humanité et donc berceau de tous les savoirs de l’humanité ! on ne le dit pas assez ! Il faut que je m’inscrive pour apporter ma petite contribution. Mais dans quelle(s) langue(s) vont se dérouler ces formations ? en anglais ? en français ? en allemands ? ou bien dans une langue africaine ? à mon humble avis le mimétisme ou l’extraversion n’est pas la voie à suivre pour un développement digne et vivable du continent ! L’Afrique et les africains doivent chercher et trouver leurs propres chemins vers le développement. C’est pourquoi je propose comme pré-requis de toute initiative en informatique la maîtrise de nos langues africaines et leurs codages pour une prise en compte par les outils informatiques (très peu de langues africaines sont prises en compte par les ordinateurs aujourd’hui). On ne gagne pas en imitant uniquement les autres ! ou en copiant les autres ! il faut d’abord et avant tout maîtriser sa langue. Parce que tout est dans le langage ! et c’est la maîtrise du langage qui peut permettre la création et l’échange avec les autres. Ne mettons pas la charrue avant les boeufs. Et évitons le mimétisme.
    ———————-
    Etienne ZINZINDOHOUE

Laisser un commentaire