Cobos : IDE COBOL sous Eclipse

En partant du constat des avantages apportés par Eclipse pour les développements Java, l’utilisation d’un atelier COBOL sous Eclipse est devenu incontournable notamment dans l’environnement mainframe.

Cobos a été conçu à partir de composants Open Source, assemblés, améliorés et complétés pour en faire une solution professionnelle orientée développement COBOL mainframe sous Eclipse à un cout raisonnable. Réalisé en collaboration étroite avec des utilisateurs, l’idée est de combiner le meilleur des 2 mondes en capitalisant sur l’innovation de la communauté Open Source et sur les meilleures pratiques issues de l’expérience mainframe.

Un schéma vaut mieux qu’un long discours :
Architecture logicielle Cobos
Cobos est donc un ensemble de plugins Eclipse accompagnés d’exécutables assurant l’émulation 3270 et la compilation COBOL locale ainsi que de scripts Rexx permettant d’accéder à un site distant en FTP (module « FTP Access »).

L’IDE COBOL contient l’éditeur COBOL avec

  • coloration syntaxique,
  • navigation par la vue Outline,
  • auto-complétion (variables, labels, templates de code configurables),
  • marquage des erreurs de compilation ,
  • historisation des modifications,
  • « Open Declaration »,
  • expansion des Copys,
  • tabulations configurables,
  • CAPS ON « à la ISPF »,
  • mode révision « à la Word »
  • et j’en passe…

C’est simple, quand on y a gouté, on ne supporte plus de faire PF7/PF8 pour se balader dans un source…:)

La compilation COBOL en local sert à vérifier la syntaxe et permet d’éviter des compilations inutiles sur le host. Cobos assure le lien entre l’IDE et les compilateurs (COBOL-IT en local et IBM Enterprise COBOL sur le Z).
La aussi, double-cliquer sur un message du style IGYPA3305-S TOTO and TATA did not follow the « MOVE » statement compatibility rules. The statement was discarded. et se retrouver direct dans le source sur la ligne en erreur, passer la souris sur les variables pour voir leur type, puis faire PF3 pour aller modifier la déclaration de l’une d’elles, c’est un autre monde…

Une fois le programme compilé sur le host, on peut utiliser l’éditeur JCL pour les tests batch ou l’émulateur je3270 pour les tests CICS/IMS (et accéder à d’autres outils du site, OK).

Les ressources mainframe (scripts Rexx et executable CVS) sont fournies sous forme d’un module optionnel (« Mainframe extension ») offrant un accès très confortable aux ressources mainframe soit via CVS soit directement dans les PDS via une vue Eclipse, le Z/Navigator.

Cobos assure l’interface entre les scripts (locaux ou mainframe) et Eclipse. Cet interface est hautement extensible et permet d’adapter à moindre cout les scripts existants pour qu’ils puissent être appelés depuis Cobos.
Cobos respecte les standards eclipse et est de ce fait compatible avec tout plug-in lui aussi respectueux des standards…

Plus d’info sur Cobos

Laisser un commentaire