Formation « Gestion avancée de la persistance avec Hibernate »

Valtech Training vient d’annoncer l’ajout d’une nouvelle formation intitulée « Gestion avancée de la persistance avec Hibernate » à son catalogue.

La première de cette session de 2 jours aura lieu à Paris les 12 et 13 février (pour ceux qui s’y rendraient, si vous vous ennuyez le 12 au soir :-) )

La formation concerne plutôt des utilisateurs avertis ayant une bonne connaissance de ce framework de persistance et souhaitant bénéficier de conseils sur les bonnes pratiques, souhaitant gagner en efficacité et performance, et aller au delà d’une utilisation simple du framework (cache de niveau 2, Hibernate Search, etc.).

La formation a été conçue par Denis Peyrusaubes, consultant et formateur, auteur de livres blancs dont celui sur Les clients riches

Voici un extrait du communiqué de presse :

Une formation pour pallier au manque d’expérience.

« Très pragmatique, ce cours a pour objectifs de développer efficacement, d’optimiser les performances d’Hibernate et de gérer l’intégrité des données en base. Il permet aussi de lister les contrôles à effectuer, en particulier lorsque l’équipe de développement manque de pratique. En effet, nous constatons couramment le manque d’expérience sur Hibernate, framework pourtant réputé complexe, des développeurs Java chargés de le mettre en œuvre. Il s’ensuit inévitablement de gros problèmes de performance » commente Denis Peyrusaubes, consultant et formateur chez Valtech Training et concepteur de la formation avancée sur Hibernate.

Un antagonisme historique et structurel : les bases de données sont relationnelles, les applications sont objets.

Depuis 2005, une formation « Gestion de la persistance avec Hibernate » est déjà présente au catalogue de Valtech Training. La nouvelle formation « avancée » vient donc la compléter et suit naturellement l’évolution du marché. En effet, le Mapping Objet Relationnel est un besoin ancien : il existe depuis qu’existent les langages objets, mais se fait d’autant plus pressant que se généralisent les technologies Java et Microsoft .Net. « Nous estimons que pour une application de gestion, telle une application bancaire par exemple, au moins un tiers du code est dédié au traitement et à la persistance des données (enregistrement, modification, suppression, lecture, et requêtes sur les données). Ce fort pourcentage s’explique par le fait que les principales bases de données du marché conservent une structure relationnelle alors que les applications gèrent des structures objets. Cette différence est à l’origine de débats animés puisque certains préfèrent laisser les développeurs écrire le code faisant le lien entre les deux modèles alors que d’autres préconisent l’utilisation d’un outil de mapping afin d’avoir une approche plus industrielle du développement logiciel. En pratique les approches mixtes sont fréquentes. Quoi qu’il en soit, si le débat fait toujours rage entre partisans de la flexibilité et partisans de l’automatisation, l’utilisation d’Hibernate, sans être généralisée, est devenue monnaie courante dans les projets Java EE. » précise Xavier Paradon, Directeur Technique de Valtech Training.


Les problématiques de conception surviennent après quelques semaines de mise en œuvre.

« Dans un premier temps il est effectivement nécessaire de savoir utiliser l’outil et de comprendre quel est son impact sur la conception des applications. Après quelques mois d’utilisation de nombreuses questions supplémentaires se posent. Le marché en est maintenant à ce stade. Nous constatons aujourd’hui qu’un nombre croissant d’équipes ont passé le cap de la découverte de l’outil et ont besoin d’aide pour aller plus loin surtout qu’elles trouvent rarement en interne de personnes qualifiées pour les conseiller. Les développeurs sont ainsi anxieux de pouvoir valider leur choix, ils souhaitent discuter des problèmes de conceptions qu’ils rencontrent et en savoir plus sur les stratégies d’optimisation de chargement ou d’utilisation d’un cache de second niveau. En outre ils sont intéressés par des retours d’expérience sur la mise en œuvre de mappings complexes. C’est pourquoi nous avons créé cette formation 3 ans après notre cours de premier niveau sur Hibernate » conclut Xavier Paradon.

Laisser un commentaire