Cas d’utilisation d’un groupe de disponibilité multi-listeners

Pour ceux qui ont déjà installé SQL Server AlwaysOn vous avez pu sans doute remarquer qu’il est possible d’avoir uniquement un seul listener pour un groupe de disponibilité. Sur le principe cela n’est pas gênant dans la plupart des configurations mais comment dans le cas où un client cherche absolument à décomissionner un serveur SQL avec une multitude d’application et qu’il est difficile de changer le nom de serveur dans la chaîne de connexion de ces applications.

Prenons un cas concret que j’ai pu rencontrer chez un client lors d’une migration et qui aurait pu poser problème lors du passage à une architecture haute disponibilité SQL Server AlwaysOn :

  • Plusieurs applications installées sur une centaine de postes clients depuis longtemps et qui ne sont plus supportées par les différents éditeurs La chaîne de connexion des applications est codée en dur (pas de chance …) et l’intervention des différents consultants peut coûter cher d’autant plus que ces derniers proposent de mettre à jour l’application pour résoudre le problème. hors le client n’a pas forcément le budget pour cela car il n’a pas pu anticiper ce problème … bref le changement du nom de serveur pour cette application n’est pas envisageable et pourtant il nous faut migrer les bases de données pour décomissionner au plus vite notre ancien serveur SQL vers une infrastructure AlwaysOn

Quelles solutions avons-nous à disposition ?

–> Nous pouvons créer un listener avec l’ancien nom du serveur SQL et son ancienne adresse IP mais deux problèmes se posent :

  • le but est à l’origine est de pouvoir décomissionner l’ancien nom de serveur qui n’est plus conforme à la nouvelle nomenclature générale de nommage et doit être absolument changé dès que possible.
  • le planning de migration nous impose de migrer les applications en douceur et nous impose de garder de migrer les applications facilement modifiables au départ et garder les applications statiques pour la fin. Cette option n’est donc pas envisageable.

–> Nous pouvons utiliser un alias CNAME avec l’ancien nom de serveur qui pointe vers le nouveau listener. Cela suppose que notre ancien serveur soit complètement décomissionné pour pouvoir utiliser notre nouveau listener mais notre planning de migration nous impose encore une fois de garder l’ancien serveur pendant la phase de migration jusqu’à la fin. 

Dans ce cas cas comment faire ? He bien une solution (parmi quelques autres) serait de créer un second listener pour notre groupe de disponibilité. Comment ? En fait l’astuce consiste à passer par le gestionnaire de cluster et de créer un nouveau point d’accès client (Client Access Point) pour le rôle associé au groupe de disponibilité concerné avec un nom réseau et une adresse IP :

aag_new_cllient_access_point

aag_new_cllient_access_point_2

Une fois la ressource associé au nouveau point d’accès client créé il suffit de le mettre en ligne et de configurer les dépendances associées au groupe de disponibilité. L’utilisation d’une logique de dépendance à base de AND est possible mais il est préférable d’utiliser une logique de dépendance à base de OR pour garder le groupe de disponibilité en ligne autant que possible.

aag_new_cllient_access_point_3

Une fois le tout configuré on peut avoir apparaître un nouveau listener dans SQL Server Management Studio.

aag_new_cllient_access_point_4

L’utilisation de la vue système sys.availability_group_listeners nous montre également que le groupe aag possède bien 2 listeners :

image

La colonne is_conformant indique que le listener peut être managé depuis SQL Server. On voit également que pour le moment le listener n’est pas encore exploitable car aucun port d’écoute est configuré. Puisque le listener est configurable depuis SQL Server nous pouvons changer facilement son port depuis SQL Server Management Studio.

image

image

Un test de connexion et le tout fonctionne !!

image 

 

Merci à Qiang Wang pour l’astruce

David BARBARIN (Mikedavem)
MVP et MCM SQL Server

Laisser un commentaire