SQL Server 2016 AlwaysOn: Direct seeding et performance

Ce billet fait suite à celui-ci concernant l’introduction de direct seeding avec SQL Server 2016. Pour rappel, j’avais quelques doutes concernant l’utilisation de direct seeding avec les bases de données volumineuses parce que le flux de données n’était pas compressée par défaut mais c’était sans me rappeler des améliorations de performances décrites dans la BOL. Je me suis également rappelé d’en avoir parlé il y a quelques mois maintenant dans ce billet.

> Lire la suite (en anglais)

David Barbarin
MVP & MCM SQL Server

Une réflexion au sujet de « SQL Server 2016 AlwaysOn: Direct seeding et performance »

  1. Ping : Cash For Car Melbourne

Laisser un commentaire