Archives du mot-clé Débuts

Mon premier livre MATLAB

Apprendre et maîtriser MATLAB de M. Mokhtari et A. Mesbah.

« Apprendre et maîtriser MATLAB » de M. Mokhtari et A. Mesbah

C’est ce livre qui m’a accompagné durant mes débuts avec MATLAB.

Il porte sur les versions 4 et 5 de MATLAB et était livré avec une disquette 3,5 pouces blanche (le luxe).

J’ai passé tellement de temps dessus que certaines pages se sont décollées (je n’en ai jamais perdu une seule). Je connaissais les numéros de page de certaines sections par cœur (plus aujourd’hui).

Je ne l’ai plus ouvert depuis plusieurs années. Les évolutions successives de MATLAB l’ont rendu en partie obsolète.

Je conserve néanmoins un lien affectif avec cet ouvrage et je profite de ce petit billet pour en remercier les auteurs, M. Mokhtari et A. Mesbah.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous aussi vous avez un livre MATLAB qui vous tient à cœur.

« MATLAB, c’est de la m***e ! »

Un titre bien accrocheur pour un premier billet !

Je n’ai pas appris la programmation informatique à l’école. J’ai débuté avec les outils mis à ma disposition lors d’un stage au début des années 2000.

J’ai donc fait mes premiers pas en lecture de fichiers binaires, en traitement d’images et en développement d’interfaces graphiques avec MATLAB (version 5.2 puis 6.1) sans savoir ce que contenait un octet, ni comment afficher un pixel ou encore comment associer un événement à un bouton.

Au bout de quelques mois passés à batailler, mes codes manquaient cruellement d’efficacité. Je rencontrais souvent des problèmes de mémoire (le fameux « Out of Memory« ) et mes applications n’étaient pas très rapides.

Je me décidais donc à prendre conseil auprès d’une personne qui me semblait calée en développement informatique. Après lui avoir expliqué mes tracas, sa réponse fut « MATLAB, c’est de la m***e ! ». Et il me mit aussitôt le K&R dans les mains ; la bible au dire du « spécialiste ».

Je me rendis à la bibliothèque pour emprunter la « bible » et… n’y compris absolument rien. Je retournais donc à MATLAB en me disant que je resterais sans doute un développeur de seconde zone.

10 ans plus tard, ma maitrise de MATLAB me permet d’en connaitre les limites, mais aussi les qualités. J’ai acquis de l’expérience dans de nombreux domaines que j’ai pu mettre rapidement en application grâce à MATLAB. J’ai appris d’autres langages et je me suis également intéressé à l’architecture des ordinateurs.

Aujourd’hui, le monde de l’informatique ne me semble plus aussi obscur et j’ouvre même mon propre blog sur Developpez.com pour en parler, c’est dire !

Je vous parlerai des applications que j’ai développées, des logiciels que j’utilise, des domaines qui m’intéressent particulièrement (calcul scientifique, hardware, parallélisme…) et d’autres anecdotes.

Je vous souhaite donc la bienvenue ici. Abonnez-vous et n’hésitez pas à me laisser vos commentaires.

PS : j’ai un exemplaire de la « bible » K&R dans ma bibliothèque et je n’ai plus peur de l’ouvrir :)