Archives mensuelles : octobre 2011

Le mythe du Commit à deux phases…

Beaucoup d’article pseudo techniques présentent le COMMIT à deux phases (Two Phase Commit ou 2PC) comme étant ACID, c’est à dire respectant les propriétés des transactions (ACID signifiant Atomicité, Cohérence, Isolation, Durabilité). Or il n’en est rien et la COMMIT à deux phases peu parfaitement rendre votre base non intègre… Il faut comprendre que le COMMIT à deux phases n’est qu’un vulgaire moyen de coordonner des transactions distribuées sur différents SGBDR, mais est incapable de garantir la bonne finalité des différentes transactions unitaires.
Lire la suite

Les dangers du logiciel « libre » ou comment certains bien d’entreprise peut devenir la propriété d’autrui !

Les licences de type GNU/GPL sont actuellement très populaire dans le monde des geek. Mais elle recèlent une véritable bombe à retardement économique… La contamination du code. En gros, tout logiciel développé à l’aide d’un produit nécessaire à son fonctionnement et livré sous licence libre, entraîne la contamination dudit logiciel. Cela concerne au premier plan, les bases de données dites « libres ».
Lire la suite

SGBDR et répartion de charge : « scalabilité »

La « scalabilité » (en français l’extensibilité voire « croissance » pour certains auteurs) d’un serveur est sa propension à pourvoir augmenter les ressources physiques de l’ensemble du système de façon à faire face à une charge accrue ou bien permettre une répartition de charge. Par exemple en matière de serveur web, ajouter des machines en parallèle permet rapidement et à peu de frais d’augmenter la surface d’attaque globale du système. Il n’en va pas de même en matière de serveur de bases de données, du fait des données ! Petites explications…
Lire la suite